HÉMA-QUÉBEC dément les affirmations des infirmières et infirmiers de l'établissement de Québec et réitère sa volonté de négocier avec eux en vue du renouvellement de leur convention collective

Saint-Laurent, le 21 novembre 2001 - HÉMA-QUÉBEC est présentement à renégocier les conventions collectives pour neuf de ses syndicats. Pour l'instant, huit des neuf syndicats, regroupés autour de deux tables de négociation, poursuivent leurs discussions. Lors de ces rencontres, HÉMA-QUÉBEC a d'ailleurs choisi de privilégier un mode de négociation basé sur le partenariat avec ses employés plutôt que sur la confrontation. Ce choix reflète bien le mandat que s'est donné HÉMA-QUÉBEC de se rapprocher de la population du Québec et d'offrir aux donneurs les meilleurs services possibles. Jusqu'à maintenant, huit des neufs syndicats d'HÉMA-QUÉBEC, représentant 90 % de ses employés syndiqués, sont d'accord avec cette approche.

Toutefois, la négociation de la convention collective des infirmières et infirmiers de l'établissement d'HÉMA-QUÉBEC à Québec, le seul des neuf syndicats ayant refusé de se joindre aux deux tables de négociation déjà formées, a été suspendue à la suite de la rencontre de conciliation du 19 septembre dernier. Lors de cette rencontre de conciliation, HÉMA-QUÉBEC a fait des offres concernant l'organisation du travail (augmentation du nombre d'infirmières à temps complet, horaire de travail mieux adapté et plus agréable) et la rétroactivité sur les salaires (tel que fait avec les huit autres syndicats actuellement en négociation). Tous ces points ont été rejetés par les représentants syndicaux. De plus, des dates de conciliation ont été fixées pour octobre. Les représentants de la FIIQ et du SPIIQ ont annulé ces dates. HÉMA-QUÉBEC réitère sa volonté de négocier avec eux en vue du renouvellement de leur convention collective.

En conclusion, HÉMA-QUÉBEC s'excuse auprès de la population des inconvénients que cette situation pourrait causer et tient à rappeler que les services essentiels seront maintenus en cas de conflit et que la sécurité et la qualité de la réserve de sang sera assurée.

- 30 -