HÉMA-QUÉBEC et Sainte-Justine conjuguent leurs expertises pour mettre sur pied un programme québécois de banque publique de sang de cordon

Montréal, 29 janvier 2003 - Héma-Québec et le Centre hospitalier universitaire mère-enfant Sainte Justine annoncent aujourd'hui la préparation d'un programme québécois de banque publique de sang de cordon. Le sang de cordon peut être utilisé afin de réaliser des greffes médullaires chez des patients atteints de maladies autrement mortelles. L'objectif de ce programme est d'offrir une accessibilité accrue au sang de cordon aux enfants du Québec, y compris ceux des minorités ethniques, en attente de greffe de moelle osseuse. Il s'agira de la première et unique banque publique de sang de cordon au Québec.

La mise en fonction du programme est prévue pour l'automne 2003. Le sang de cordon sera prélevé à Sainte-Justine et à l'Hôpital St. Mary's, sur autorisation des mères qui y accouchent, puis testé à Héma-Québec où l'on s'assurera de son innocuité et de sa qualité. Si l'échantillon de sang de cordon répond aux normes, Héma-Québec le congèlera selon des techniques permettant de préserver les propriétés de reconstitution hématopoïétique pendant plusieurs années. Le sang de cordon deviendra alors disponible, sur demande, pour un candidat potentiel à une greffe de sang de cordon à Sainte-Justine. Un échantillon non qualifié pour une greffe sera conservé à Sainte-Justine pour fins de recherche, s'il y a consentement.

La banque publique de sang de cordon donnera un accès plus étendu à un type de cellules sanguines souches autre que la moelle osseuse, pour laquelle l'appariement entre donneur et receveur est souvent long et difficile (compatibilité entre deux individus non apparentés variant de 1 sur 450 à plus de 1 sur 750 000). Cette banque devient un complément au Registre de donneurs non apparentés de moelle osseuse. Riche en cellules sanguines souches, le sang de cordon peut remplacer les cellules malades de la moelle osseuse d'un enfant atteint de maladies sanguines malignes pour lesquelles les chances de guérison par thérapie conventionnelle sont faibles.

Plus de greffes non apparentées
Le directeur du programme de greffe médullaire de Sainte-Justine, le docteur Martin Champagne, hémato-oncologue, se réjouit du fait qu'un plus grand nombre de ses patients pourront bénéficier d'une thérapie qui pourrait leur sauver la vie. " Pour les cas de leucémies, de déficits immunitaires ou d'anémies sévères, la greffe de sang de cordon est une option thérapeutique novatrice et avantageuse, particulièrement pour nos jeunes patients pour qui un donneur de moelle osseuse ne peut être identifié. De plus, les propriétés biologiques du sang de cordon devraient permettre de réaliser plus de greffes non apparentées, et ce, en raison de l'immaturité de ses cellules qui requièrent un degré moindre de compatibilité entre le donneur et le receveur." L'équipe de greffe médullaire de Sainte-Justine a procédé à 38 greffes de ce type, depuis 1996. À ce jour, près de 2 000 greffes de sang de cordon ont été réalisées chez des enfants et il existe 40 banques publiques de sang de cordon dans le monde.

Partenariat d'expertises uniques au Québec
Pour le docteur Lucie Poitras, directeur des services professionnels du CHU mère-enfant Sainte-Justine, le partenariat Sainte-Justine et Héma-Québec représente une solution novatrice pour le bénéfice des enfants : "Les médecins de Sainte-Justine assureront l'expertise des volets clinique et de recherche du programme. Au Canada , Sainte-Justine possède une expertise renommée dans ce domaine. Quant au volet recherche, il permettra notamment l'étude des cellules souches et de leurs modes de conservation ainsi que du développement de l'utilisation du sang de cordon à d'autres fins thérapeutiques."

Le directeur général d'Héma-Québec, le docteur Francine Décary, renchérit sur l'envergure du projet: "Héma-Québec a acquis, au fil des ans, une expertise de pointe en tant que fabricant de produits sanguins. Héma-Québec, qui aura la responsabilité de la banque publique de sang de cordon, est fier de travailler avec Sainte-Justine afin de concrétiser ce projet d'envergure. Héma-Québec pourra aussi compter sur l'Hôpital St. Mary's qui sera également mis à contribution pour le recrutement clinique du sang de cordon dans l'arrondissement Côte-des-Neiges. L'objectif poursuivi par Héma-Québec est de fournir à la population de toutes les régions des produits de qualité et hautement sécuritaires."

La mise sur pied d'un programme québécois était requise afin de faire bénéficier aux patients de l'expertise de chacun des partenaires. Pour ceux-ci, cette harmonisation permettra de remplir au mieux les objectifs qu'ils se seront fixés.

Avantages du sang de cordon
Tout comme la moelle osseuse, le sang de cordon est riche en cellules sanguines souches (cellules hématopoïétiques) produisant les cellules sanguines du corps humain. Comparativement à la moelle osseuse, il comporte des cellules plus immatures du point de vue immunologique, ce qui permet de requérir un degré de compatibilité moindre entre le donneur et le receveur. Ce qui facilite un appariement entre plus de donneurs et de receveurs, et donc plus de greffes de sang de cordon non apparentées. Autre avantage notable du sang de cordon : il présente une incidence moindre d'agents infectieux et de rejet du greffon.

Le sang de cordon est prélevé du cordon ombilical une fois sectionné, après la naissance de l'enfant. Ce prélèvement, moins invasif que dans le cas de la moelle osseuse, est sans danger aucun pour la mère et l'enfant qui n'en a alors plus du tout besoin pour son développement. S'il n'est pas prélevé, il est jeté comme un déchet biomédical, au même titre que le placenta.

Héma-Québec a pour mission de fournir avec efficience des composants et des substituts sanguins sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population québécoise; d'offrir et de développer une expertise, des services et des produits spécialisés et novateurs dans les domaines de la médecine transfusionnelle et de la greffe de tissus humains.

La mission du Centre hospitalier universitaire mère-enfant Sainte-Justine est d'offrir aux enfants, aux adolescents et aux mères les soins parmi les meilleurs au monde. L'institution fait également de la recherche de pointe dans tous les domaines de la santé de la mère et de l'enfant. Elle a également pour fonction la promotion de la santé et la formation universitaire de médecins et autres professionnels de la santé.

Le sang de cordon

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez communiquer avec Linda Peltier au 1 888 646-2237 poste 336.

- 30 -