Le Canada sera l’hôte de la Journée mondiale du don de sang le 14 juin 2007

OTTAWA, le 28 mars 2007 – L’Organisation mondiale de la santé, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Société internationale de transfusion sanguine et la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang ont choisi le Canada comme pays hôte de la Journée mondiale du don de sang, qui aura lieu le 14 juin 2007. De concert avec Santé Canada, la Société canadienne du sang et Héma-Québec en profiteront pour remercier les donneurs de sang du monde entier de leur altruisme et pour sensibiliser la population au besoin de sang et de produits sanguins sécuritaires aux quatre coins de la planète.

« C’est un grand honneur pour le Canada de se voir confier l’organisation de cet événement d’envergure internationale, déclare le Dr Graham Sher, chef de la direction à la Société canadienne du sang. Dans notre pays, les donneurs de sang nous aident à sauver des milliers de vies chaque année. Par ailleurs, nous appartenons à la grande famille internationale des exploitants de systèmes d’approvisionnement en sang et tenons à souligner la contribution précieuse des donneurs de sang du monde entier au bien-être de leurs concitoyens. »

« La sécurité de la réserve de produits sanguins est d'une importance capitale pour Héma-Québec », rappelle Dr Francine Décary, présidente et chef de la direction d'Héma-Québec. « Mais une partie de notre rôle consiste également à faire profiter les autres de notre expertise. Si le sang ne peut franchir les frontières, notre savoir et notre leadership sont eux exportables. »

La Journée mondiale du don de sang de cette année se déroulera sous le thème « Un sang sécurisé pour une maternité sans risque », de façon à souligner comment les donneurs de sang bénévoles peuvent contribuer à sauver la vie de milliers de mères et de nouveau-nés partout dans le monde. Ottawa sera le théâtre de célébrations visant à rappeler l’importance du don de sang. On pourra y entendre des discours de remerciement, des témoignages touchants de transfusés ainsi que des prestations musicales en l’honneur des donneurs.

« Santé Canada, les gestionnaires de l’approvisionnement en sang et les gouvernements provinciaux et territoriaux ont uni leurs efforts pour améliorer la sécurité des produits sanguins fournis aux Canadiens et aux Canadiennes, déclare l’honorable Tony Clement, ministre de la Santé de l’Ontario. Fruit de cette collaboration, le Canada peut compter sur un excellent système d’approvisionnement en sang qui est considéré comme un modèle par d’autres pays. En outre, l’adhésion de Santé Canada au nouveau réseau d’organismes de réglementation en matière de sang de l’OMS permettra au Canada de partager ses compétences dans ce domaine avec d’autres pays. »

La Journée mondiale du don de sang a été instituée en 2005 par l’Assemblée mondiale de la Santé. Le Royaume-Uni et la Thaïlande en ont été les premiers hôtes. Signalons qu’environ 60 % des réserves de sang dans le monde sont recueillies dans les pays industrialisés, où vit moins de 20 % de la population mondiale. Cela veut dire que de nombreux pays sont confrontés à de graves pénuries de sang. Par ailleurs, moins du quart des pays seulement réussissent à faire appel exclusivement à des donneurs de sang bénévoles. Dans bien des pays, les patients dépendent encore, à divers degrés, des dons de sang d’amis ou de membres de leur famille. Dans certains pays, les donneurs sont encore parfois rémunérés pour donner du sang.

« Partout dans le monde, il importe de recruter davantage de donneurs de sang bénévoles et réguliers, affirme la Dre Neelam Dhingra, coordonnatrice, Sécurité transfusionnelle, à l’Organisation mondiale de la santé. Bien que la Journée mondiale du don de sang, le 14 juin, soit une journée spéciale, elle s’inscrit dans une campagne internationale plus vaste visant à garantir aux patients ayant besoin de transfusions qu’ils pourront toujours recevoir des produits sanguins sécuritaires dans le cadre de leur traitement. »

Au Canada, la Journée mondiale du don de sang a lieu pendant la Semaine nationale des donneurs de sang, que l’on célèbre par des activités spéciales organisées dans toutes les régions du pays.

« Au nom des gouvernements des provinces et des territoires, je tiens à dire que nous sommes extrêmement heureux que le Canada soit l’hôte de la Journée mondiale du don de sang, souligne l’honorable Chris d'Entremont, ministre de la Santé de la Nouvelle-Écosse. Les donneurs, le personnel et les bénévoles du Canada et du monde entier méritent toute notre reconnaissance pour leur contribution vitale. »

À tout instant, quelqu’un a besoin de sang ou d’un produit sanguin au Canada. Chaque année, ce sont en fait des centaines de milliers de personnes qui doivent recevoir des produits sanguins après un accident, pendant une intervention chirurgicale ou dans le cadre du traitement d’un cancer, de brûlures, de l’hémophilie ou d’autres maladies du sang. Le maintien de réserves de sang adéquates repose entièrement sur des personnes altruistes qui n’hésitent pas à partager ce cadeau inestimable qu’est la santé.

À propos de la Société canadienne du sang
La Société canadienne du sang est un organisme de bienfaisance national sans but lucratif dont la mission consiste à gérer, d’une part, l’approvisionnement en sang dans l’ensemble des provinces et des territoires, sauf au Québec, et, d’autre part, le Registre de donneurs non apparentés de moelle osseuse. Forte de son équipe de quelque 4 500 employés et 17 000 bénévoles, elle assure le fonctionnement de 41 établissements permanents de collecte et organise plus de 19 000 collectes de sang par année. La Société canadienne du sang est une organisation non gouvernementale dont les activités sont financées par les ministères provinciaux et territoriaux de la Santé et réglementées au niveau fédéral par Santé Canada. Pour de plus amples renseignements au sujet de la Société canadienne du sang, consultez son site Web, à l’adresse www.sang.ca.

À propos d’Héma-Québec
Créée en 1998, Héma-Québec a pour mission de fournir avec efficience des composants et substituts sanguins, des tissus humains et du sang de cordon sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population québécoise; d’offrir et développer une expertise, des services et des produits spécialisés et novateurs dans les domaines de la médecine transfusionnelle et de la greffe de tissus humains.

Héma-Québec, c’est 1 300 employés, quelque 3 000 jours de collectes de sang et plus de 300 000 donneurs de sang par année, 16 000 partenaires-bénévoles et 400 000 produits sanguins livrés annuellement aux hôpitaux du Québec pour subvenir aux besoins des malades.

– 30–