Tests effectués

Don de sang : que se passe-t-il après?

Voir la vidéo

Héma-Québec analyse tous les dons de sang qu’elle prélève afin de détecter les maladies transmissibles par le sang :

  • hépatites B et C;
  • virus du lymphome humain à cellules T (HTLV I/II);
  • syphilis;
  • virus de l’immunodéficience humaine (VIH);
  • virus du Nil occidental (VNO) :
    • ce test est fait systématiquement en saison épidémiologique; en dehors de cette période, il n’est effectué que si le donneur a voyagé à l’extérieur du Canada au cours des 56 derniers jours;
  • maladie de Chagas :
    • ce test sera effectué si le donneur, sa mère et/ou sa grand-mère maternelle sont nés dans un pays latino-américain (incluant le Mexique) ou si le donneur y a séjourné 30 jours consécutifs ou plus.  

Il peut y avoir des situations pour lesquelles ces tests ne sont pas effectués (ex. : échantillon endommagé). Dans ce cas, le don est détruit sans autre analyse.

Dans le cas d'un résultat anormal :

  • le don est détruit;
  • le donneur est avisé et ses résultats sont conservés de façon confidentielle, mais partagés avec la Société canadienne du sang, pour indiquer la période durant laquelle il ne peut plus donner;
  • un résultat positif sera signalé à la direction régionale de la santé publique, dans les cas où la loi l’exige.

Autres analyses réalisées :

  • groupes sanguins (ABO, Rh et, au besoin, autres groupes);
  • cytomégalovirus (CMV), selon les besoins;
  • culture bactérienne des plaquettes;
  • type d'hémoglobine, le cas échéant.