Groupes sanguins

Systèmes ABO et Rh

Chez les êtres humains, le groupe sanguin est déterminé en fonction des substances présentes à la surface des globules rouges, appelées «antigènes». Les groupes sanguins sont regroupés en «systèmes». Dans le système ABO, il existe quatre groupes sanguins possibles : A, B, O et AB. Dans le système Rh, la présence ou l'absence de substance «D» à la surface du globule rouge détermine si on est Rh positif (+) ou négatif (-).

Répartition des groupes sanguins

Certains groupes sanguins sont plus rares que d'autres. À l'échelle nationale, la répartition est la suivante :

Compatibilité des groupes sanguins

Avant de procéder à une transfusion, il est primordial qu’il y ait compatibilité entre le groupe sanguin du donneur et celui du receveur. Si l'on transfuse au malade un composant sanguin d'un groupe non compatible, son système immunitaire va reconnaître la présence de substances qui lui sont étrangères, appelées «antigènes». Une incompatibilité peut entraîner le rejet du composant sanguin et une aggravation de l'état du malade. Des tests de compatibilité sont réalisés à l'hôpital avant chaque transfusion.

Le tableau suivant résume les compatibilités entre les différents groupes sanguins des donneurs et des receveurs pour les transfusions de globules rouges. Ainsi, le groupe O- est destiné à tout le monde; on l'appelle «donneur universel». On utilisera donc, entre autres, du sang O- dans les situations d'urgence. À l'inverse, le groupe AB+ peut recevoir du sang de tous les groupes sanguins; c'est donc le groupe appelé «receveurs universels». Toutefois, dans la majorité des cas, les receveurs sont transfusés avec le sang d'un donneur de leur propre groupe sanguin. C'est donc dire qu'un receveur A+ va recevoir du sang d'un donneur A+.