Signifier son consentement

La meilleure façon de signifier son consentement

INSCRIVEZ-VOUS AU REGISTRE DES CONSENTEMENTS AU DON D'ORGANES ET DE TISSUS DE LA RÉGIE DE L'ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC (RAMQ).

Pour s'assurer du respect de votre décision et officialiser votre consentement, inscrivez-vous au Registre des consentements au don d'organes et de tissus. Pour ce faire, il suffit de signer le formulaire Consentement au don d'organes et de tissus qui vous sera envoyé par la poste, avec l'avis de renouvellement de la carte d'assurance maladie. Il est aussi possible de le commander par téléphone auprès de la RAMQ.

L'information transmise à la Régie sera conservée de façon confidentielle. Au moment opportun, Québec-Transplant et Héma-Québec pourront rapidement vérifier, à la demande d'un médecin ou d'une personne autorisée, si votre consentement est enregistré.

La personne qui a donné son consentement peut, en tout temps, revenir sur sa décision. Le formulaire Révocation de consentement au don d'organes et de tissus est disponible auprès de la RAMQ.

D'autres façons de signifier votre consentement

SIGNEZ L'AUTOCOLLANT ET APPOSEZ-LE AU DOS DE VOTRE CARTE D'ASSURANCE MALADIE.

En signant l'autocollant et en l'apposant au dos de votre carte d'assurance maladie, vous pouvez consentir à faire un don d'organes et de tissus.

Cet autocollant vous est expédié en même temps que la carte d'assurance maladie, notamment au moment du renouvellement. Vous pouvez aussi l'obtenir dans plusieurs établissements de santé du réseau auprès des divers organismes de promotion du don d'organes et de tissus.

FAITES INSCRIRE VOTRE DÉCISION DANS LE REGISTRE DES CONSENTEMENTS AU DON D'ORGANES ET DE TISSUS DE LA CHAMBRE DES NOTAIRES DU QUÉBEC.

La rédaction d'un testament ou d'un mandat en prévision de l'inaptitude constitue l'occasion toute désignée pour réfléchir au don d'organes et de tissus.

Si vous consentez à un don d'organes et de tissus après en avoir discuté librement avec votre notaire, celui-ci consignera le fait dans votre testament ou dans votre mandat d'inaptitude. Ce consentement sera par la suite inscrit dans un registre conçu à cette fin par la Chambre des notaires du Québec.

Le personnnel autorisé pourra vérifier au moment opportun si un donneur potentiel a consenti au don d'organes et de tissus, ces informations étant conservées de façon confidentielle.