Retour

Résultats faux positifs

Résultats faux positifs

Quelle méthode Héma-Québec utilise-t-elle pour tester mon sang?

Héma-Québec utilise une méthode d’analyse en deux étapes :  

  • Test de dépistage

Celui-ci consiste à soumettre le sang à un test très sensible afin de détecter les signes d’infection. Si aucune réaction ne survient, nous concluons qu’il n’y a pas d’infection et l’analyse prend fin ici. 

  • Test de confirmation

Celui-ci est pratiqué quand une réaction survient. À ce moment-là, le sang est soumis à un deuxième test encore plus poussé qui a pour but de déterminer s’il y a véritablement une infection ou si le dépistage était faussement réactif.

Qu’est-ce qu’un résultat « faux positif »?

Un résultat « faux positif » se produit lorsque le test de dépistage donne un résultat positif ou réactif, mais qu’un test de confirmation vient infirmer cette information par un résultat négatif ou indéterminé.

Qu’est-ce qui provoque un résultat « faux positif »?

Malgré l’amélioration des tests de dépistage, aucun d’eux n’est parfait. Il arrive que des protéines ou des agents chimiques contenus dans le sang provoquent un premier résultat positif, même s’il n’y a aucune infection.

Les responsables des services du sang et ceux de la Direction générale des produits de santé et des aliments de Santé Canada sont bien au courant de la possibilité de résultats « faux positifs » et ils expliquent ce phénomène par la haute sensibilité des tests utilisés. À Héma-Québec, l’on compte de cinq à dix « fausses » réactions par semaine sur l’ensemble des milliers de dons analysés. La sensibilité des tests assure, par ailleurs, leur fiabilité.

La sensibilité des tests de dépistage peut être comparée à la sensibilité d’un détecteur de fumée qui se déclenche soudainement parce qu’il vient de détecter de la chaleur ou de la fumée. Même si la chaleur ou la fumée ne provient pas d’un feu réel, le capteur du détecteur va déclencher l’alarme. L’alarme nous avertit de vérifier rapidement s’il s’agit d’un vrai feu ou d’une fausse alarme.

Dois-je m’inquiéter si j’ai obtenu un résultat « faux positif »?

Non, un résultat « faux positif » ou « fausse alarme » est un phénomène courant lors des tests de qualification. Il ne signifie pas que vous avez une infection et il n’y a aucun danger pour votre entourage (conjoint, enfants, etc.).

Comment puis-je être certain qu’il s’agit bien de mon sang?

Nous vous garantissons que toutes les vérifications d’usage ont été faites depuis votre don jusqu’à l’envoi des résultats. Toutes les étapes du don (du prélèvement jusqu’à la livraison aux hôpitaux) sont rigoureusement réglementées et font l’objet d’inspections régulières par Santé Canada.

Dois-je en parler à un médecin si j'ai obtenu un résultat « faux positif »?

Seulement si vous le désirez. Le résultat du test de confirmation a indiqué que vous n’aviez pas de maladie.

Si je subis d'autres tests et qu'ils s'avèrent négatifs, pourrai-je recommencer à donner?

Téléphonez-nous au 514 832-5000, poste 5477 ou au 1 888 666-HEMA (4362), poste 5477 et spécifiez que vous appelez dans le cadre du programme de réintégration des donneurs. Nous répondrons à vos questions.

Retour