Retour

Programmes

Programmes

Les activités d’Héma-Québec en matière de recherche et développement (R&D) sont centralisées à son établissement de Québec. Situé sur le campus de l’Université Laval, l’établissement de Québec se consacre pour une large part à la R&D, qui y occupe une superficie équivalant à 2 500 m2. L’équipe de R&D compte environ 40 employés qui collaborent, au sein de plusieurs équipes multidisciplinaires, à un éventail de projets.

Le personnel scientifique contribue également à la formation d’étudiants de deuxième et troisième cycles universitaires ainsi qu’à l’accueil et la supervision de stagiaires postdoctoraux.

Les activités de la Vice-présidence à la R&D sont organisées en trois directions distinctes :

Les nouvelles orientations du plan stratégique d’Héma-Québec, mises de l’avant en 2012, ont donné naissance à la Direction de la production cellulaire, dont le mandat s’étend de la phase de transfert technologique à celle de l’industrialisation, pour permettre in fine la fabrication de produits destinés à la thérapie cellulaire.

Pour y parvenir, les équipes scientifiques évaluent la faisabilité des projets qui lui sont soumis et développent des procédés optimisés, pour permettre la mise à l’échelle et la production de lots cliniques. L’expertise de nos scientifiques s’illustre également dans la validation des procédés et la qualification avancée des produits finis. Cette chaîne de compétences et de savoir-faire spécifiques permet de donner vie aux projets de fabrication de produits cellulaires à vocation thérapeutique.

Les activités de la Direction de l’innovation sont fortement influencées par les priorités définies dans le plan stratégique 2012-2015 d’Héma-Québec. La qualité, l’efficience, et l’innovation sont au coeur de ce plan stratégique. Dans ce contexte, la Direction de l’innovation a pour mandat de développer des axes de recherche appliquée permettant de valoriser ses résultats et ceux de ses partenaires. Les équipes scientifiques de la Direction de l’innovation s’appuient sur les ressources uniques offertes par Héma-Québec ainsi que sur leur expertise en sciences biologiques afin d’assurer le développement de produits et tests qui sont nécessaires à l’avancement de travaux de recherche clinique et à l’industrialisation de procédés.

L’avènement des thérapies cellulaires a permis d’envisager de nouvelles approches dans le traitement de nombreuses maladies. Outre les cellules souches hématopoïétiques, dont l’utilisation clinique est maintenant courante, de nouveaux types cellulaires attirent de plus en plus l'attention, comme par exemple les cellules souches mésenchymateuses (MSC).

Les projets de recherche en cours contribuent à développer des méthodes, tests et procédures pour optimiser la caractérisation et la production de matériel pour la thérapie cellulaire et autres thérapies développées à l’interne ou dans le cadre de collaborations avec des partenaires académiques et industriels. Les activités de cette direction contribuent ainsi au transfert des innovations vers la clinique.

Exemples de projets en cours :

1) Cellules souches mésenchymateuses et immunosuppression :

Le but de ce projet est de préparer des MSC issues de différentes sources (cordon ombilical, moelle osseuse et tissu adipeux), de comparer leur potentiel immunosuppresseur et d’optimiser les paramètres visant à qualifier le potentiel thérapeutique de ces cellules dans le traitement de la maladie du greffon contre l’hôte.

2) Potentiel de reconstitution hématopoïétique des cellules souches de sang de cordon :

Héma-Québec opère la banque publique de sang de cordon au Québec. Cette banque sert à fournir du matériel aux hôpitaux pour la transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Les travaux de recherche menés dans ce projet ciblent l’optimisation de la procédure de mise en banque de sang de cordon au Laboratoire de cellules souches et de référence d’Héma-Québec ainsi que l’évaluation des propriétés fonctionnelles et l’expansion ex vivo des cellules contenues dans le sang de cordon. Les innovations qui en résultent contribuent ainsi à préserver au maximum le potentiel de reconstitution hématopoïétique des cellules souches du sang de cordon ombilical.

3) Tests de génotypage :

L’amélioration continue des tests de génotypage permet de faciliter la recherche de sangs compatibles et d’analyser les échantillons cliniques présentant des particularités.

4) Développement de nanoparticules :

Les activités de recherche de ce projet portent sur l’optimisation et la mise en application d’anticorps nanoparticulaires (NanoAb). Utilisés en tant qu’agents de contraste photostables et superluminescents, les NanoAb permettent une sensibilité supérieure aux anticorps monoclonaux conjugués, et ont un très fort potentiel pour des applications d’imagerie et de marquage cellulaire (cytométrie) dédiées à la caractérisation des produits du sang et au phénotypage sanguin.

La responsabilité première de la Direction de la recherche opérationnelle est de fournir une expertise scientifique et technique en soutien aux mandats des Vice-présidences à l’exploitation et aux affaires médicales. Ce mandat a été confié au Groupe Évaluation et Optimisation (GÉO). L’évaluation et le développement de nouvelles technologies liées à la collecte du sang et à sa transformation en composants sanguins, l’analyse des causes sous-jacentes aux non-conformités dans les composants sanguins et les tissus humains, la mise au point d’épreuves de validation et de conformité des composants sanguins et tissus humains, l’analyse de la contamination microbienne et l’évaluation de méthodes de décontamination de composants sanguins et tissulaires, ne sont que quelques exemples de projets confiés au GÉO. L’équipe de la recherche opérationnelle s’intéresse également à l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des différents produits fournis aux hôpitaux.

Le Registre de donneurs pour la recherche est également sous la responsabilité du GÉO (si vous êtes intéressé à participer aux projets de recherche en cours à Héma-Québec, inscrivez-vous au Registre de donneurs R&D).

L’équipe de la recherche opérationnelle est également responsable de la fabrication de réactifs et trousses spécialisés développés en R&D qui répondent pour l’essentiel à des besoins internes de l’entreprise.

Retour