Retour

Renée Bazin, Ph.D.

Renée Bazin, Ph.D.

Directeur, innovation
Ph.D. biochimie, Université Laval, 1988

Professeure associée au Département de biochimie et microbiologie et à la Faculté de pharmacie de l'Université Laval

Tél. : 418 780-4362, poste 3234
Télécopieur : 418 780-2091
Renee.Bazin@hema-quebec.qc.ca

Intérêts de recherche :

  • Immunologie cellulaire et moléculaire, cellules souches, immunosuppression

Projet en cours :

  • Cellules souches mésenchymateuses et immunosuppression
  • Potentiel de reconstitution hématopoïétique des cellules souches de sang de cordon

Cellules souches mésenchymateuses et immunosuppression

L’avènement des thérapies cellulaires a permis d’envisager de nouvelles approches destinées au traitement de nombreuses maladies humaines. Outre les cellules souches hématopoïétiques, dont l’utilisation clinique est maintenant courante, un autre type de cellules souches attire de plus en plus l'attention. Il s'agit des cellules souches mésenchymateuses (MSC), pour lesquelles des effets immunosuppresseurs ont été récemment démontrés dans le traitement de patients atteints de la maladie du greffon contre l’hôte (GvHD). Les MSCs peuvent être obtenues de plusieurs sources, notamment la moelle osseuse, les tissus adipeux et les tissus néonataux tels que le cordon ombilical et la gelée de Wharton. Les données disponibles à ce jour indiquent que les MSCs sont sécuritaires et bien tolérées d’un point de vue immunologique, rendant possible l’utilisation de MSCs provenant de donneurs non-parfaitement compatibles avec le receveur. Le but de notre projet est de comparer le potentiel immunosuppresseur des MSC issues de différentes sources (cordon ombilical, moelle osseuse et tissu adipeux) et d’optimiser les paramètres visant à qualifier le potentiel thérapeutique des MSCs dans le traitement de la GvHD.

Potentiel de reconstitution hématopoïétique des cellules souches de sang de cordon

Héma-Québec opère la banque publique de sang de cordon au Québec. Cette banque fournit à l’échelle internationale du matériel aux hôpitaux pour la transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Une procédure réglementée de mise en banque des cellules du sang de cordon est en place au Laboratoire des cellules souches et de référence d’Héma-Québec. Dans le cadre de ce projet, nous évaluons les effets de l’incubation du sang de cordon à température ambiante ou à 4°C, pour des périodes variables allant jusqu’à 48 heures, sur la viabilité des cellules souches. De plus, nous mesurons leur capacité à reconstituer un système hématopoïétique dans un modèle de transplantation utilisant des souris immunodéficientes NOD/SCID gamma-null (NSG). Ces travaux nous permettront d’optimiser la procédure de mise en banque de sang de cordon afin de préserver au maximum le potentiel de reconstitution hématopoïétique des cellules souches du sang de cordon ombilical.

Expertise :

  • Cellules souches mésenchymateuses
  • Cellules du système immunitaire
  • Immunomodulation et immunosuppression
  • Modèles animaux
  • Culture cellulaire
  • Immunochimie
  • Développement d’essais

Publications récentes :

Retour