Retour

Danny Brouard, Ph. D.

Danny Brouard, Ph. D.

Scientifique, production cellulaire
Ph.D. chimie, Université Laval, 2012

Tél. : 418 780-4362, poste 3253
Télécopieur : 418 780-2091
Danny.Brouard@hema-quebec.qc.ca

Intérêts de recherche :

  • Biophotonique et plasmonique
  • Nanomatériaux
  • Biocapteurs
  • Chimie analytique et bioanalytique
  • Production et caractérisation de cellules souches

Projets en cours :

  • Biocapteurs nanoparticulaires utilisés dans la détection d’ADN et de protéines
  • Agents de contraste nanoparticulaires aux propriétés plasmoniques : applications en imagerie et en marquage cellulaires
  • Plateforme de détection plasmonique destinée au suivi et à la caractérisation de cultures cellulaires

Biocapteurs nanoparticulaires utilisés dans la détection d’ADN et de protéines

Au cours des deux dernières décennies, le domaine des nanotechnologies a connu une croissance phénoménale. Cet intérêt pour les matériaux dont la taille se situe à l’échelle nanométrique provient de plusieurs observations qui démontrent des changements importants de leurs propriétés physiques, chimiques, optiques et mécaniques. Certains métaux nobles, tels que l’or et l’argent, peuvent être exploités avantageusement dans la conception de biocapteurs. Ces derniers permettent de signaliser la présence de cibles biologiques afin qu’elles puissent être observées ou mesurées à l’aide de dispositifs dédiés. L’un des objectifs de ce projet vise le développement d’architectures nanoparticulaires versatiles appliqué à la détection ultrasensible et spécifique d’ADN ou de protéines dans des échantillons complexes.

Agents de contraste nanoparticulaires aux propriétés plasmoniques : applications en imagerie et en marquage cellulaires

La caractérisation de systèmes cellulaires ou de leurs comportements nécessite souvent l’utilisation de la microscopie (optique ou électronique) ou de la cytométrie en flux. Dans un cas ou dans l’autre, les cellules (ou certaines composantes cellulaires) doivent être marquées afin de faciliter leur observation ou leur identification. Héma-Québec, en collaboration avec l’Université Laval, a développé une technologie brevetée permettant de marquer spécifiquement des cellules à l’aide de nanoparticules métalliques fluorescentes. L’un des objectifs de ce projet est d’exploiter certaines des propriétés plasmoniques des nanostructures métalliques dans des applications de criblage analytique multiplateformes afin de permettre l’accès à plusieurs informations simultanément sur un même système.

Plateforme de détection plasmonique destinée au suivi et à la caractérisation de cultures cellulaires

Le développement de thérapies cellulaires requiert généralement une étape d’expansion in vitro des cellules constituant la composition thérapeutique. La culture cellulaire exploite les capacités d’autorenouvellement et de prolifération des cellules souches afin de les faire croître ou les différencier in vitro. Cependant, les milieux de culture demeurent des systèmes complexes, et sont une importante source de variabilité du produit fini. L’un des objectifs de ce projet est de mettre sur pied une plateforme de détection permettant la mesure simultanée d’indicateurs moléculaires afin de suivre l’évolution d’une culture cellulaire durant son expansion.

Publications :

Brevet :

  • Brouard D, Ratelle O, Boudreau D. (2014) Nanoparticular antibodies and uses thereof as contrast agents. Demande internationale de brevet #PCT/CA2014/050983, déposée le 10 octobre 2014.

Retour