Retour

En une seule année, diminution marquée de l’attente pour les greffes de la cornée

En une seule année, diminution marquée de l’attente pour les greffes de la cornée

Québec, le 19 décembre 2011 – Près de 200 personnes en attente d’une greffe de la cornée ont pu recouvrer une meilleure vision au cours de l’année : une baisse de 27 % de la liste d’attente par rapport à il y a un an. 536 résidants du Québec sont en attente d’une telle greffe alors qu’elles étaient 730 en novembre 2010. Cette situation s’explique par une nouvelle dynamique dans l’approvisionnement des cornées et, entre autres, le rôle exercé par Héma-Québec.

Depuis janvier 2009, Héma-Québec est en effet responsable de la qualification des donneurs, du prélèvement des globes oculaires et de l’encadrement réglementaire des activités. À ces responsabilités s’ajoute la prise en charge du processus d’attribution des cornées aux chirurgiens, rôle qui s’inscrit naturellement dans la foulée des activités déjà gérées par l’entreprise. Héma-Québec assume ce mandat à la suite d’une entente de partenariat conclue avec le Centre hospitalier Maisonneuve-Rosemont pour la gestion de la Banque d’yeux de la région de Montréal. Une entente de partenariat similaire est intervenue dans la région de Québec avec le Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA) et entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012.

« Les améliorations apportées à l’approvisionnement en cornées auprès des médecins spécialistes ont des effets concrets sur le terrain. Le partenariat intervenu en 2009 entre la Banque d'Yeux du Québec à Montréal et Héma-Québec a réellement porté ses fruits. Cette alliance a permis de mieux répondre aux besoins des patients en attente d’une greffe de la cornée, en grande partie à la suite de l’intervention d’Héma-Quebec », a déclaré Dr Michèle Mabon, ophtalmologiste à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

« Ces données sont très réjouissantes, d’abord et avant tout pour les personnes nécessitant une greffe de la cornée. Elles démontrent par ailleurs que l’intervention d’Héma-Québec dans ce secteur, amorcée il y a quelques mois, a un impact notable. C’est pour nous une belle façon de souligner nos 10 ans dans les tissus humains », a ajouté Dr Jean De Serres, président et chef de la direction d’Héma-Québec.

Héma-Québec célèbre en effet la 10e année d’activités dans le domaine des tissus humains. Mieux connue pour son rôle de gestionnaire de la réserve collective de sang des Québécois, Héma-Québec agit également depuis le 18 décembre 2001 à titre de fournisseur de tissus humains destinés à la greffe. En plus du prélèvement de globes oculaires en vue de leur utilisation à des fins de greffe de la cornée, elle rend disponible aux hôpitaux des greffons cutanés, des valves cardiaques et des tissus musculo-squelettiques, tels que les tendons et les os.

« Les manipulations de tissus présentent des risques similaires à ceux rencontrés lors du traitement des produits sanguins », avait indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux de l’époque, en justifiant la décision de confier ce mandat à Héma-Québec en raison de l’accroissement des activités de greffe de tissus tels les os, les tendons, la peau, les valves cardiaques et les cornées. Il relevait par ailleurs l’apparition de nombreuses petites banques de tissus sans entité légale ni reconnaissance du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Le docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, se dit extrêmement satisfait des efforts déployés et des résultats obtenus par Héma-Québec dans le champ des greffes de la cornée. «Encore une fois, cette organisation a su démontrer sa compétence technique et son sens de l’organisation, au bénéfice des cliniciens et des patients. Héma-Québec mérite toute notre confiance, pour son travail remarquable dans le domaine des greffes de tissus comme dans celui de l’approvisionnement en sang », a-t-il déclaré.

En progression

Contrairement aux produits sanguins, Héma-Québec n’est pas fournisseur exclusif de tissus humains pour les centres hospitaliers du Québec. L’organisation veille néanmoins à fournir aux médecins spécialistes des tissus et greffons de qualité optimale et en quantité suffisante.

La distribution des tissus humains a ainsi augmenté de 41 % lors du dernier exercice. Le nombre total de tissus humains distribués a été de 3 708 en 2010-2011, comparativement à 2 631 à l’exercice précédent. La croissance s’est avérée soutenue pour tous les types de tissus, mais particulièrement pour les tendons (+110 %) et les tissus cutanés (+76 %). La distribution de cornées a pour sa part grimpé de 48 % comparativement à 2009-2010, pour se chiffrer à 599. Enfin, le nombre de valves cardiaques distribuées a augmenté de 14 %, passant de 58 l’an dernier à 66 cette année. Compte tenu de la pénurie mondiale pour ce type de produit et de la difficulté à obtenir des références, cette performance s’avère excellente.

À propos d’Héma-Québec 

Héma-Québec a pour mission de fournir avec efficience des composants et substituts sanguins, des tissus humains et du sang de cordon sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population québécoise; d’offrir et développer une expertise, des services et des produits spécialisés et novateurs dans les domaines de la médecine transfusionnelle et de la greffe de tissus humains.

Donnez du sang. Donnez la vie.

-30-

 Renseignements :

Héma-Québec
Ligne média | 514 832-0871

Retour