Retour

La Croix-Rouge canadienne signe une lettre d'entente relative au transfert des employés des service transfusionnels aux nouvelles agences du sang

La Croix-Rouge canadienne signe une lettre d'entente relative au transfert des employés des service transfusionnels aux nouvelles agences du sang

OTTAWA, ONTARIO, 20 mai 1998 - La Croix-Rouge canadienne et les gouvernements ont conclu aujourd'hui une entente importante, soit la signature de la première d'une série de lettres d'entente qui donneront forme au nouveau système canadien de gestion du sang. La lettre signée par les négociateurs représentant la Croix-Rouge, le gouvernement fédéral, les provinces, les territoires et le Québec clarifie les conditions du transfert des employés des Services transfusionnels de la Croix-Rouge qui se joindront au personnel de la nouvelle Société canadienne du sang (SCS) et de son pendant québécois, HÉMA-QUÉBEC.

Les employés des Services transfusionnels de la Croix-Rouge exercent diverses activités qui vont des soins infirmiers à la gestion opérationnelle, en passant par les services de laboratoire. Près de 3 500 travaillent dans des dizaines de centres d'un bout à l'autre du Canada. La lettre d'entente signée aujourd'hui permettra à la Croix-Rouge de transférer la plupart d'entre eux aux nouveaux organismes au plus tard le 1er septembre prochain.

Nous sommes très heureux de l'entente parce qu'elle assure que nos employés seront traités équitablement lors du transfert , a déclaré Jean-Pierre Laroche, chef de l'exploitation de la Croix-Rouge canadienne. Nous voulons aussi que nos donneurs sachent que la Croix-Rouge continuera de prélever du sang jusqu'à ce que le transfert ait lieu, et nous les encourageons à continuer de faire le don de vie lorsque les nouveaux organismes prendront la relève.

Les employés de la Croix-Rouge sont le plus précieux atout que nous puissions acquérir au moment ou nous donnons un nouveau visage aux services transfusionnels du Canada , a déclaré Bernie Doyle, porte-parole de la SCS. Ils ont déjà apporté une contribution inestimable et nous serons heureux de collaborer avec eux à la mise en place d'un système national sûr et efficace.

Le Dr Francine Décary, directeur général d'HÉMA-QUÉBEC, en convient. Le personnel de la région du Québec des Services transfusionnels constituera la pierre d'assise du système de gestion du sang dans la province, a telle dit.Son expérience et ses compétences particulières nous seront des plus précieuses.

Les négociateurs pour le compte du gouvernement fédéral, des provinces, des territoires et du Québec s'affairent à la préparation de lettres d'entente sur le transfert des dossiers des donneurs de sang et des éléments d'actif de la Croix-Rouge aux deux nouvelles agences en vue de la conclusion d'un accord final de transition. La SCS et HÉMA-QUÉBEC, qui prévoient lancer leurs activités le 1er septembre prochain, ont aussi pris des dispositions pour assurer une coordination et une collaboration étroites entre elles.

- 30 -

Retour