COVID-19 : Foire aux questions

Dernière mise à jour : 4 mai 2020

Être bénévole à Héma-Québec en contexte de pandémie

La pandémie de coronavirus que nous connaissons aujourd’hui est sans précédent et elle nous oblige à nous adapter et à ajuster nos actions quotidiennement.

Afin d’assurer votre sécurité, ainsi que celle des employés et des donneurs, des mesures supplémentaires ont été déployées. Aussi, avant d’accéder à un site de collecte ou à un établissement d’Héma-Québec :

  • Sept questions vous seront posées :
    • Vous sentez-vous bien aujourd’hui?
    • Faites-vous de la fièvre?
    • Avez-vous de la toux?
    • Avez-vous été en contact avec une personne ayant reçu un diagnostic de la COVID-19 au cours des 14 derniers jours?
    • Au cours des 14 derniers jours, êtes-vous allé à l’extérieur du Canada?
    • Avez-vous 70 ans et plus?
    • Avez-vous perdu le goût ou l’odorat dans les 14 derniers jours?
  • Votre température sera prise.
  • Vous serez invité à vous laver et/ou vous désinfecter les mains avant d’entrer.
  • Un masque chirurgical vous sera remis si, de par la nature de vos fonctions, vous devez vous trouver en deçà de la limite de distanciation physique de 2 mètres.

Si vous avez contracté la COVID-19, vous devrez attendre 14 joursà compter de la date de votre rétablissement avant de pouvoir vous présenter en collecte ou sur un site d’Héma-Québec.

Les masques sont obligatoires pour les donneurs et pour le personnel lorsque les activités ne permettent pas de respecter les 2 mètres de distanciation (aux étapes de la ponction et du dépiquage lors du don).

Héma-Québec laisse aux bénévoles la décision de porter un masque ou pas. Elle rappelle cependant que si les activités permettent le respect de la distanciation recommandée de 2 mètres, celle-ci est jugée suffisante pour mitiger les risques et le port du masque n’est pas requis.

Les bénévoles qui le souhaitent peuvent ainsi choisir de porter un masque. Il est toutefois important de savoir que l’utilisation du masque comporte certaines consignes importantes à respecter.

Oui. Des masques seront mis à votre disposition si vos activités ne permettent pas de respecter la distance de 2 mètres recommandée.

Si vous avez fait un séjour hors Canada, vous devez vous soumettre à la consigne d’isolement de 14 jours émise par le gouvernement du Québec avant de pouvoir vous présenter en collecte ou à un établissement d’Héma-Québec.

Tout bénévole ayant été en contact avec une personne ayant ou ayant eu une infection, ou une suspicion d’infection, à la COVID-19, doit attendre 14 jours à compter de la date de rétablissement de cette personne avant de pouvoir faire du bénévolat. Si les tests démontrent l’absence de COVID-19, vous pourrez revenir sans délai.

Si vous avez 70 ans et plus, Héma-Québec salue votre engagement à vouloir aider et contribuer. Cependant, elle vous demande de respecter les consignes émises par le gouvernement du Québec de rester à la maison et de ne pas vous présenter sur un des sites de collecte ou à un établissement d’Héma-Québec. Il s’agit d’une mesure mise en place pour assurer votre sécurité.

Les bénévoles d’Héma-Québec sont des ressources indispensables et essentielles à la mission d’Héma-Québec qu’est l’approvisionnement des centres hospitaliers en produits sanguins et autres produits biologiques d’origine humaine. Ainsi, si nécessaire, Héma-Québec remet aux bénévoles un document leur permettant de se déplacer d’une région à l’autre dans le cadre de leur implication à titre de bénévole.

Si vous voulez en savoir plus sur ce qu’Héma-Québec a mis en place sur ses sites de collectes, vous pouvez consulter la section Héma-Québec contexte de pandémie.

Informations générales sur la COVID-19

Héma-Québec exerce une vigie constante de la situation avec les instances de santé publique du Québec et du Canada et adaptera son approche en fonction de l’évolution de la situation.

Dans le contexte de la pandémie, afin d’assurer la sécurité de l’approvisionnement en sang et celle des donneurs, des mesures supplémentaires sont déployées et certains critères de sélection sont revus.

Il s’agit d’une famille de virus qui provoque généralement des maladies respiratoires. Habituellement, les symptômes sont légers ou modérés et évoquent principalement une infection respiratoire aiguë :

  • écoulement nasal
  • maux de tête
  • toux
  • maux de gorge
  • fièvre
  • sentiment de mauvais état général

Dans de rares cas, des difficultés respiratoires et des pneumopathies sévères sont également décrites.

Le virus (SRAS-CoV-2), dont la maladie associée est le COVID-19 a été isolé dans des fluides des voies respiratoires. Du virus non infectieux a cependant été détecté sur des échantillons de prélèvements de sérum et de sang.

Le virus a été complètement séquencé et un test de dépistage est disponible au Québec.

Le niveau de risque de la COVID-19 demeure faible en matière transfusionnelle. À ce jour, il n’y a aucune preuve que ce virus est transmissible par transfusion. La transmission par transfusion d’un virus respiratoire — incluant la COVID-19 — n’a en effet jamais été documentée.

Les mesures d’hygiène reconnues, telles que le lavage des mains et le fait d’éviter les contacts avec les personnes infectées, demeurent la meilleure façon de prévenir les infections.