Projets de recherche

En consentant à nous fournir un échantillon de votre don de lait pour les projets de recherche, vous aidez les chercheurs à mieux comprendre les propriétés uniques du lait maternel et à améliorer les traitements existants. Ces avancées scientifiques seront bénéfiques pour l’ensemble de la population.

Voici la liste des projets de recherche en cours.

Mise au point d’un procédé d’irradiation pour la décontamination du lait maternel

L’objectif de ce projet de recherche est de mettre au point un procédé d’irradiation permettant d’assurer la salubrité du lait maternel tout en conservant les propriétés biologiques et nutritives du lait maternel.

Le lait humain sera irradié à différentes doses pour évaluer celles qui permettent d’obtenir une réduction des principaux pathogènes pouvant être retrouvés dans le lait.

Le projet de recherche évaluera, entre autres, la possibilité de réduire la dose d’irradiation nécessaire pour assurer la salubrité du lait maternel par des combinaisons de traitements (p. ex., ajout de nutriments ayant des propriétés antimicrobiennes comme la vitamine C). Le contenu en protéines, en gras et en lactose sera aussi étudié.

Impact du lait humain en poudre enrichi en probiotiques

Ce projet de recherche évalue l’impact du lait humain en poudre enrichi en probiotiques sur le microbiote intestinal, la modulation du système immunitaire et la réduction de l’incidence des maladies associées au vieillissement et à l’obésité.

L’objectif est de développer un aliment à base de lait humain en poudre qui pourra être utilisé pour améliorer la santé chez les adultes ayant des problèmes d’obésité, de cancer, d’hypertension et de syndrome métabolique.

Développement de tests de mesure de qualité et d'efficacité du lait maternel mis en banque à Héma-Québec

Héma-Québec fournit du lait humain pasteurisé aux prématurés de 32 semaines et moins, nécessitant des soins médicaux et dont la mère ne peut allaiter. Avant sa mise en banque, le lait maternel subit plusieurs tests. Certains d’entre eux doivent être réalisés sur plusieurs jours, ce qui présente plusieurs défis.

Par ailleurs, le lait maternel contient de nombreux éléments susceptibles d’expliquer sa capacité à prévenir le développement d’une maladie intestinale grave, appelée entérocolite nécrosante. Toutefois, aucun test n’est présentement disponible pour la détection de ces éléments.

En consentant à nous fournir un échantillon de votre don de lait pour les projets de recherche, vous nous aiderez à développer divers tests visant à pallier ces deux enjeux, et du coup, à mieux répondre aux besoins des grands prématurés.

Étude des caractéristiques, de la composition et des effets du lait maternel sur la colite chez la souris

Le lait de vache commercial se compare avantageusement au lait maternel, qui est l’aliment complet recommandé pour les nouveau-nés jusqu’à l’âge de six mois. Il s’en distingue, cependant, du fait de son abondance. En raison de cette grande disponibilité, plusieurs de ses molécules ont pu être explorées et documentées. La présente étude vise à transposer au lait maternel les résultats obtenus de l’analyse du lait de vache commercial et, plus particulièrement, à :

  • identifier et isoler les molécules du lait maternel ayant des propriétés bénéfiques; et
  • comparer les effets bénéfiques du lait maternel avec ceux du lait de vache commercial dans des modèles animaux de maladies touchant l’humain.

Grâce à votre participation à cette étude, nous espérons pouvoir élaborer une formulation ayant des propriétés bénéfiques, tant sur le plan nutritionnel que thérapeutique.

Questions?

Pour toute question relativement à vos droits ou si vous avez une plainte à formuler en lien avec les projets de recherche, vous pouvez communiquer avec le secrétariat du Comité d'éthique de la recherche au 514 832-5000, poste 5370 ou sans frais au 1 888 666-4362, poste 5370.