La deuxième semaine de juin serait déclarée « Semaine nationale des donneurs de sang »

Ottawa, le 6 mai 2005 – Un projet de loi d’intérêt public a été déposé au Sénat hier par le sénateur Terry Mercer (Secteur Nord, Halifax, Nouvelle-Écosse) afin que la deuxième semaine de juin soit déclarée « Semaine nationale des donneurs de sang ».

« Chaque don de sang peut sauver trois vies. Cependant, moins de 4 % des Canadiens admissibles donnent du sang chaque année, a déclaré le sénateur Mercer. Il faut donc sensibiliser davantage les Canadiens au rôle important que jouent les donneurs afin de les encourager à joindre leurs rangs. »

Cette semaine donnera l’occasion aux Canadiens d’honorer et de remercier les donneurs et les bénévoles du système du sang, qui contribuent au bien-être de leurs concitoyens. Elle permettra également de souligner l’importance du don de sang, de plasma, de plaquettes et de moelle osseuse et d’encourager les citoyens à faire un don ou à devenir bénévoles.

« Voilà une question qui devrait faire l’unanimité au sein des membres du Sénat, quelle que soit leur allégeance politique, a poursuivi le sénateur Mercer. Nous récoltons aujourd’hui le fruit des efforts conjoints de la Société canadienne du sang, d’Héma-Québec et de membres du Sénat. »

La sénatrice conservatrice Ethel Cochrane (Terre-Neuve-et-Labrador) a pris part aux discussions. « Je crois que cette semaine de reconnaissance contribuera à rappeler à la population qu’il est tout à fait sécuritaire de donner du sang au Canada, a-t-elle souligné. Elle nous permettra également de rendre hommage à la contribution des donneurs de sang et des bénévoles de toutes les collectivités du pays. »

L’Organisation mondiale de la santé célèbre la « Journée mondiale du don de sang » le 14 juin de chaque année avec l’appui de ses 192 États membres et de plus de 200 organismes de collecte de sang auprès de donneurs bénévoles. Le projet de loi donnera l’occasion aux Canadiens de participer tous les ans à cet événement planétaire dans le cadre d’une semaine nationale de célébration.

« Les donneurs sont des héros de tous les jours dans leur collectivité, et nous sommes heureux d’appuyer la tenue d’une semaine visant à rendre hommage à leur bienveillance et à leur altruisme, ont ajouté Dr Francine Décary, présidente et chef de la direction d’Héma-Québec et le Dr Graham Sher, chef de la direction à la Société canadienne du sang.

À propos d’Héma-Québec et de la Société canadienne du sang
Au Canada, l’approvisionnement en sang est géré par deux organismes à but non lucratif : Héma-Québec et la Société canadienne du sang.

Créée en septembre 1998, Héma-Québec a pour mission de fournir avec efficience des composants et substituts sanguins, des tissus humains et du sang de cordon sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population québécoise; d’offrir et développer une expertise, des services et des produits spécialisés et novateurs dans les domaines de la médecine transfusionnelle et de la greffe de tissus humains.

La Société canadienne du sang est un organisme de bienfaisance national sans but lucratif dont la mission consiste à gérer, d’une part, l’approvisionnement en sang dans l’ensemble des provinces et des territoires, sauf au Québec, et, d’autre part, le Registre de donneurs non apparentés de moelle osseuse. Elle assure le fonctionnement de 42 établissements permanents de collecte et organise plus de 15 000 collectes de sang par année. Ses activités sont financées par les ministères provinciaux et territoriaux de la Santé, et réglementées au niveau fédéral par Santé Canada.

– 30 –