Foire aux questions

Même en contexte pandémique, 1 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des personnes en attente de transfusion de produits sanguins. Il demeure donc essentiel qu’Héma-Québec réalise sa mission critique de prélever des dons de sang pour la population québécoise.

Héma-Québec rappelle qu’elle réalise ses activités en cohérence avec les mesures des autorités de santé publique.

Maintien des activités de collectes de sang

Tous les centres de donneurs de sang GLOBULE et de plasma PLASMAVIE opèrent normalement, et de nombreuses collectes de sang ont lieu chaque jour en différents lieux au Québec.

Trouver un lieu de collecte près de chez vous.

Prendre rendez-vous.

Dans les circonstances exceptionnelles engendrées par la COVID-19, Héma-Québec doit adapter sa stratégie d’approvisionnement en continu afin d’assurer la sécurité des donneurs, bénévoles et employés et de respecter les consignes du gouvernement. Comme des défis logistiques supplémentaires peuvent survenir concernant les collectes en région, nous pourrions y être moins présents qu’à l’habitude.

Trouver un lieu de collecte près de chez vous.

L’interdiction de rassemblements des personnes, intérieurs et extérieurs, émise par le gouvernement comporte des exceptions dont certaines s’appliquent à Héma-Québec.

Aucune suspension des activités de collecte de produits sanguins n’est visée par les décrets du gouvernement :

  • Les rassemblements sont requis dans les activités de collectes de sang.
  • L’accès aux locaux pour la tenue de collectes de sang est nécessaire.
  • L’organisation logistique des collectes tient compte de la distance minimale de 2 mètres.
  • Il est important de rappeler que nos sites de collecte de sang sont fréquentés par des donneurs en santé au moment du don.

Par ailleurs, Héma-Québec fournit, lorsque la situation l’oblige, des autorisations de déplacement, afin que chaque donneur puisse se rendre en collecte, où qu’elle soit.

Les activités d’Héma-Québec ne sont pas visées par cette mesure, puisqu’elles sont considérées comme étant prioritaires et essentielles. Une autorisation de déplacement est d’ailleurs envoyée, par courriel, à toute personne la veille de son rendez-vous en vue d’un don de sang. Ce document peut être utilisé, par exemple, lors d’un contrôle routier.

Rappelons qu’il est possible d’utiliser une version imprimée ou, pour les personnes ayant reçu le document par courriel, de présenter l’autorisation fournie par Héma-Québec en format électronique sur un téléphone.

Mesures de sécurité supplémentaires déployées

Héma-Québec applique – en tout temps, et non uniquement en contexte de pandémie – des mesures strictes pour assurer la sécurité des donneurs et celle du sang.  

Les candidats au don de sang doivent se soumettre à un processus de sélection rigoureux, et seules les personnes en santé sont admissibles au don de sang. De plus, Héma-Québec demande depuis toujours aux personnes qui font de la fièvre, ou ne se sentent pas bien, de ne pas se présenter sur un site de collecte.

Il n’y a par ailleurs aucun risque de contracter une maladie en donnant du sang, puisque l’ensemble du matériel qui sert au prélèvement est neuf, stérilisé, scellé et n’est utilisé qu’une seule fois.

À ce jour, les mesures suivantes supplémentaires sont notamment déployées :

  • Contrôle de l’accès aux sites de collecte :
    • Des questions additionnelles sont posées à chaque donneur et bénévole au préalable :
      • Vous sentez-vous bien aujourd’hui?
      • Faites-vous de la fièvre?
      • Avez-vous de la toux?
      • Avez-vous été en contact avec une personne infectée à la COVID-19 au cours des 14 derniers jours?
      • Au cours des 14 derniers jours, êtes-vous allé à l’extérieur du Canada?
      • Avez-vous perdu le goût ou l’odorat dans les 14 derniers jours?
    • Prise de température des donneurs et des bénévoles avant d’accéder au site.
    • Port du masque remis par Héma-Québec, obligatoire pour tous (employés, bénévoles et donneurs) en tout temps.
  • Désinfection des écrans utilisés pour le questionnaire de qualification au don de sang, de même que des lits de prélèvement.
  • Organisation logistique des collectes revue afin de respecter les mesures de distanciation minimale de 2 mètres, en autant que possible.
  • Ajout de panneaux d’acrylique dans tous les sites de collecte.

L’organisation logistique des collectes est réalisée en tenant compte de la distance minimale de 2 mètres, notamment :

  • Entre les chaises dans l’aire d’attente en site de collecte.
  • Entre les lits de prélèvement dans les cas où l’aménagement le permet.

Par ailleurs, le port du masque est obligatoire en tout temps pour tous et sur tous les sites de collecte.

Le niveau de risque de la COVID-19 demeure faible en matière transfusionnelle. À ce jour, il n’y a aucune preuve que ce virus est transmissible par transfusion. La transmission par transfusion d’un virus respiratoire — incluant la COVID-19 — n’a en effet jamais été documentée.

Critères de qualification au don de sang en contexte de pandémie

Les critères ci-dessous ont été ajoutés à ceux déjà en vigueur.

Toute personne atteinte de COVID-19 ou qui l’a été doit attendre 14 jours à compter de la date de rétablissement avant de pouvoir faire un don de sang. 

Si un donneur a été en contact avec une personne ayant, ou ayant eu, une infection ou une suspicion d’infection, à la COVID-19 il doit attendre 14 jours à compter de la date de rétablissement de cette personne, ou du dernier contact avec celle-ci, avant de pouvoir faire un don. Si les tests démontrent l’absence de COVID-19 chez cette personne, le donneur peut donner sans délai.

Oui. Si les tests démontrent l’absence de COVID-19 et que vous respectez aussi les critères de qualification habituels, vous êtes admissible au don de sang.

Les vaccins approuvés par Santé Canada n’entrainent pas de période d’interdiction de donner.

D’autres vaccins pourraient être disponibles lorsqu’ils seront approuvés. Une évaluation sera faite quant à l’acceptabilité de ces autres vaccins et l’information sera rendue disponible.

Toute personne ayant fait un séjour hors Canada doit se soumettre à la consigne d’isolement de 14 jours émise par le gouvernement du Québec avant de faire un don de sang.

Afin de permettre à Héma-Québec de prélever les 1000 dons quotidiens nécessaires à la poursuite de sa mission, même en temps de pandémie, et tout en continuant d’assurer la sécurité des donneurs et des receveurs, certains critères ont été temporairement modifiés :

L’intervalle entre les dons de sang total est actuellement de 56 jours pour une femme et de 28 jours pour un homme.

Les femmes et les hommes donnant du sang à une fréquence respective de 56 jours et de 28 jours, sont plus exposés au risque d’une baisse de leur réserve de fer. Les donneuses et les donneurs peuvent cependant y pallier facilement en prenant des suppléments de fer. Par ailleurs, le nombre de dons par année ne doit pas excéder 6 pour une femme, et 8 pour un homme, et ce, afin de protéger la réserve en fer et de favoriser son renouvellement.

L’intervalle entre les dons de plaquettes par aphérèse est actuellement de 10 jours.

Le taux de plaquettes des donneurs revient à la normale en quelques jours.

Suspension de l’examen physique et de la prise de tension artérielle afin de limiter au maximum les contacts rapprochés.

Héma-Québec a le privilège de pouvoir compter sur l’engagement des donneurs et des bénévoles, et plusieurs de ces personnes ont 65 ans et plus. Plus d’un donneur sur dix fait notamment partie de ce groupe d’âge.

Héma-Québec étant un service prioritaire et essentiel, l’apport de ces groupes est donc significatif pour la réalisation de sa mission. Ainsi, les personnes de 65 ans et plus, si elles le souhaitent, peuvent continuer à donner du sang ou faire du bénévolat.

Cela dit, nous comprendrions très bien si vous choisissiez de limiter vos activités en raison du contexte actuel et des plus récentes mesures annoncées. Nous aurons le plaisir de vous revoir lorsque la situation le permettra.

Ce que vous devez savoir avant de vous rendre en collecte

Tous les dons se font désormais exclusivement sur rendez-vous. Nous vous prions de ne pas arriver plus de 5 minutes avant l’horaire qui vous a été donné.

Prendre un rendez-vous.

En cette période de pandémie, afin de contrôler l’achalandage, et de favoriser la distanciation sociale, un accompagnateur doit également donner du sang. Vous ne pouvez donc pas être accompagné sur un site de collecte d’un enfant ou d’une personne qui ne fait pas de don de sang.

Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics fermés, conformément aux directives du gouvernement du Québec. Les lieux où se tiennent les collectes et les centres fixes sont considérés comme des lieux publics fermés. Le port du masque y est donc obligatoire pour tous (employés, bénévoles et donneurs) en tout temps.

Oui, chaque donneur se verra remettre un masque par Héma-Québec et aura l’obligation de le porter en tout temps pendant toute la période de son passage en site de collecte.

Non. Les donneurs doivent porter le masque médical fourni par Héma-Québec pour pouvoir accéder au site de collecte.

D’abord parce que ce dernier démontre une efficacité éprouvée dans la prévention des infections respiratoires. Ce qui n’est pas nécessairement le cas des couvre-visages artisanaux qui ne sont pas homologués.

Également, parce qu’Héma-Québec n’a aucun moyen de s’assurer que le masque, même homologué, porté par le donneur à son arrivée, a été manipulé correctement et conformément aux recommandations de la santé publique.

Cette mesure vise à assurer la sécurité des donneurs, bénévoles et employés présents dans les collectes de sang.

Le port d’un masque par les donneurs pendant toute la période de leur passage en collecte implique une adaptation des règles entourant la consommation d’eau et de collations sur les sites de collectes.

Ainsi, la collation salée n’est plus remise avant le don. Cependant, une bouteille d’eau peut être offerte aux donneurs ne s’étant pas hydratés avant de se présenter. Celle-ci doit être bue dans une zone d’hydratation dédiée.

Ces ajustements sont mis en place afin d’éviter que les donneurs manipulent leur masque et portent les mains à leur visage pendant leur présence sur le site de collecte. Une collation à la suite du don sera remise, mais devra être consommée à l’extérieur du site de collecte.

Héma-Québec continue de rappeler l’importance de bien s’hydrater avant un don de sang et recommande aux donneurs de boire de l’eau et manger une collation salée avant d’accéder au site de collecte.

Non. Un lieu de collecte n’est pas l’endroit pour faire un test de dépistage de la COVID-19, ni du VIH ou des hépatites B et C.

Si vous pensez être à risque, nous vous demandons de ne pas vous présenter sur un site de collecte pour la sécurité des employés et des bénévoles d’Héma-Québec.

Non. Comme la transmission par transfusion des coronavirus — incluant la COVID-19 — n’a jamais été démontrée, Héma-Québec ne teste pas les dons de sang pour la COVID-19.

Informations générales sur la COVID-19

Pour en savoir plus :