Mélissa, donneuse de lait maternel

Banque publique de lait maternel

Quand le jour J arrive à la vitesse grand V

Pour certaines mamans enceintes, le jour tant attendu arrive beaucoup plus vite que prévu.

Accoucher prématurément est un choc qui entraîne son lot de défis, y compris celui d’allaiter. Environ le tiers des mères qui accouchent avant terme ont de la difficulté à produire assez de lait pour nourrir leur enfant, qu’elles soient malades ou sous médication, ce qui les empêche d’allaiter.

Or, on sait que le lait maternel pasteurisé est bénéfique pour les grands prématurés de 32 semaines et moins qui nécessitent des soins médicaux et dont la mère ne peut allaiter.

En acceptant de partager votre surplus de lait maternel, vous fournissez une grande aide aux mères et à leurs bébés prématurés. Dans un Québec fou de ses enfants, il n’y a pas plus belle preuve de solidarité entre mamans!

J'aimerais donner

Une banque au service d’une communauté de mamans tissée serrée

 

Chaque année au Québec, quelque 1000 bébés prématurés dont la mère ne peut allaiter bénéficient de la générosité des mères qui partagent leur surplus de lait en l’offrant à la Banque publique de lait maternel d’Héma-Québec.

Le lait donné par les mères est analysé, traité et pasteurisé. Il est ensuite acheminé aux hôpitaux, qui le réservent pour soigner les bébés nés avant 32 semaines de grossesse. Les bienfaits de votre lait maternel sont nombreux pour les grands prématurés: il aide à protéger leur appareil digestif, favorise le développement de leur flore intestinale, réduit les futurs risques d’hospitalisation et les aide à atteindre un poids satisfaisant plus rapidement.

Ce contenu ne s'affiche pas, car les témoins (cookies) de personnalisation sont désactivés pour ce site. Pour cette raison, votre expérience de navigation n'est pas optimale.
Personnaliser les témoins