Don de sang et réserve de fer

 

Ce qu'il faut savoir...

  • Les dons de sang entraînent une perte de globules rouges et du fer qu'ils contiennent.
  • Une perte trop importante de globules rouges peut mener à une diminution de la capacité du sang à transporter l’oxygène : c’est ce qu’on appelle l’anémie.
  • Avant chaque don de sang, nous vérifions que votre quantité de globules rouges est suffisante pour vous permettre de donner du sang sans risquer de devenir anémique : il s’agit du test de l’hémoglobine.
  • Après un don de sang, il faut environ un mois au corps pour remplacer les globules rouges.
  • Pour fabriquer de nouveaux globules rouges, la moelle osseuse doit utiliser le fer qu'elle prend dans la réserve de fer de l’individu. Celui-ci doit par la suite refaire sa réserve de fer.

 

Comment refaire sa réserve de fer?

Alimentation riche en fer

  • Le fer nécessaire pour compenser les pertes et maintenir la réserve de fer à un niveau adéquat provient des aliments et est absorbé par l'intestin. Il est donc recommandé de manger des aliments riches en fer
  • Chez les personnes faisant des dons de sang fréquents (trois dons ou plus de sang total par année chez l’homme; deux dons ou plus de sang total par année chez la femme), le fer absorbé à partir des aliments peut ne pas compenser à lui seul pour la perte de fer reliée aux dons. À noter que dans la majorité des cas, le don de plasma n'entraîne pas de perte en fer. Cependant, chez les donneurs fréquents de plasma, le prélèvement des échantillons sanguins requis à chaque don pourrait entraîner une perte en fer.

Supplémentation en fer

  • Chez les donneurs de sang fréquents, il pourrait être utile de prendre des suppléments de fer pour maintenir vos réserves.

Parlez-en à votre médecin.

  • Si vous êtes un donneur fréquent ou si vous pensez que vos réserves en fer sont basses, consultez votre médecin. Il déterminera si vous avez besoin de faire des tests et de prendre des suppléments de fer. 
  • La dose optimale pour compenser les pertes dues au don de sang peut varier. Une dose de fer élémentaire de 18 mg ou plus par jour pour 12 semaines après un don pourrait être suffisante.

 

Questions et réponses

Consultez notre feuillet Sources de fer alimentaire pour découvrir quelques exemples d'aliments riches en fer.

L’hémoglobine est la principale protéine contenue dans les globules rouges. Elle transporte l’oxygène aux tissus et a besoin de fer pour être produite. L’anémie est le terme utilisé lorsque l’hémoglobine dans le sang est basse.

Le taux varie selon que vous êtes une femme ou un homme.

Le taux d'hémoglobine minimal acceptable pour pouvoir donner du sang total est de :

  • ≥ 130 g/l ou 13.0 g/dl pour les hommes;
  • ≥ 125 g/l ou 12.5 g/dl pour les femmes.

Un test permet de mesurer la quantité d’hémoglobine à partir d’une seule goutte de sang prélevée par une piqûre au bout du doigt.

Avant chaque don de sang, nous vérifions que votre quantité de globules rouges est suffisante pour vous permettre de donner du sang sans risquer de devenir anémique.

Il est important de consulter votre médecin pour déterminer la cause exacte de votre hémoglobine basse, surtout s’il s’agit de votre premier don de sang.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer une hémoglobine basse :

  1. Un problème technique lors du test. Il arrive parfois que notre test trouve une hémoglobine basse alors qu’elle est trouvée normale lors de la vérification par le médecin du donneur.
  2. Certaines personnes ont une hémoglobine plus basse que la limite minimale acceptable pour le don de sang sans que cela n’indique un problème de santé.
  3. Si vous êtes un donneur fréquent de sang total (i.e. trois dons ou plus par an pour les hommes et deux dons ou plus par an pour les femmes), il est possible que ces dons aient entraîné une baisse suffisante de votre réserve de fer pour causer une anémie. Si vous êtes un donneur de sang fréquent, il est important de le mentionner à votre médecin. Des suppléments de fer pourraient être indiqués pour vous. Dans la majorité des cas, les dons par aphérèse (plaquettes ou plasma) n’entraînent pas d’anémie. Cependant, chez les donneurs fréquents de produits par aphérèse, le prélèvement d’échantillons sanguins requis à chaque don et la perte de globules rouges reliée à la procédure pourraient entraîner une perte en fer.
  4. Il est possible que vous ayez des saignements pouvant entraîner une baisse de votre hémoglobine (p. ex., menstruations abondantes, saignements digestifs). Selon vos symptômes, votre médecin pourra faire les investigations nécessaires pour déterminer si c’est le cas pour vous.
  5. Votre alimentation peut être déficiente en fer. Si c’est le cas, votre médecin pourra vous conseiller pour corriger la situation. Consultez notre feuillet explicatif Sources de fer alimentaire pour plus d’information sur les aliments riches en fer.
  6. Enfin, d’autres causes plus rares peuvent entraîner l’anémie. Votre médecin pourra confirmer si c’est le cas pour vous en faisant les analyses appropriées.

Pour plus d’information, communiquez avec notre Service à la clientèle-donneurs au 1 800 847-2525.

Pour prévenir l'anémie, il faut avoir de bonnes réserves de fer. Il est conseillé aux donneurs de sang de prendre l'habitude de manger plus d'aliments riches en fer.

Les donneurs fréquents (c’est-à-dire les hommes qui font au moins trois dons de sang par année et les femmes qui en font au moins deux) peuvent avoir besoin de suppléments pour compenser le fer qu’ils perdent en donnant du sang. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour savoir si vous devriez prendre des suppléments de fer.

Pour augmenter votre hémoglobine :

  • Favorisez une alimentation riche en fer.
  • Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien afin de considérer l’utilisation de suppléments en fer.

Le fer est essentiel pour le corps humain. Il est l’un des composants de l’hémoglobine. On le retrouve aussi dans certains aliments. Il aide votre organisme à fabriquer de nouveaux globules rouges et peut contribuer à remplacer ceux perdus lors de dons de sang.

Non. Le test que nous faisons avant le don chez tous les donneurs mesure le taux d'hémoglobine dans le sang. Pour mesurer la réserve de fer, il faut faire un autre test appelé ferritine.

La baisse de la réserve de fer peut entraîner une sensation de fatigue, une baisse de capacité à l'exercice, des difficultés à se concentrer ou encore le pica (un trouble alimentaire caractérisé par l'ingestion de substances non nutritives comme de la glace ou de la craie).

Une réserve suffisamment basse peut entraîner de l'anémie qui provoque les mêmes symptômes, mais de façon plus sévère. Il y a anémie lorsque le taux d’hémoglobine est inférieur à 120 g/l chez la femme (hors grossesse) et à 130 g/l chez l’homme. 

Il est important de consulter votre médecin pour déterminer la cause exacte de votre hémoglobine basse, surtout s’il s’agit de votre premier don de sang. Si vous êtes anémique, vous devez vous abstenir de donner du sang jusqu’à ce que vous ayez trouvé la cause de votre faible taux d’hémoglobine et que votre taux soit revenu à la normale.