Don de sang et communautés culturelles

Le saviez-vous?

LE SAVIEZ-VOUS?

Le traitement de certaines maladies héréditaires du sang exige que le donneur et le receveur partagent un bagage génétique similaire.

C’est le cas, entre autres, pour toute maladie nécessitant des transfusions récurrentes comme l’anémie falciforme .

Anémie falciforme

Anémie falciforme

Ludovic est atteint d’anémie falciforme. Il reçoit des transfusions sanguines tous les mois.

QUE SE PASSE-T-IL SI LA COMPATIBILITÉ N’EST PAS OPTIMALE?

Si la compatibilité des globules rouges n’est pas optimale, le malade risque de développer des anticorps dirigés contre le sang transfusé et de le rejeter.

Au Québec...

  • La probabilité qu’une personne reçoive au moins une transfusion au cours de sa vie est de 60 %.
  • Seulement 4,7 % des donneurs de sang sont issus des communautés culturelles.

Les Québécois de tous horizons peuvent s’attaquer à ce déséquilibre :

  • en sensibilisant leurs proches à l'importance du don de sang;
  • en donnant du sang régulièrement;
  • en organisant des collectes dans leur communauté.