Utilisation du sang

Traitement d’appoint essentiel

La transfusion sanguine constitue un traitement d'appoint essentiel à la survie de milliers de personnes. Une transfusion est un acte médical consistant à injecter du sang ou un composant sanguin par voie intraveineuse. La quantité de sang à transfuser dépend des besoins du malade. Ce sont les médecins qui prescrivent les composants sanguins requis à la stabilisation et à l'amélioration de la santé de leurs patients. Dans le système de gestion du sang au Québec, les centres hospitaliers sont imputables de la qualité de la transfusion.

Un grand nombre de maladies et d'interventions chirurgicales nécessitent une, voire de multiples transfusions, incluant les suivantes :

  • Hémophilie : maladie héréditaire de la coagulation du sang où il y a déficience de facteurs de coagulation (par exemple, facteur VIII, facteur IX). Les hémophiles, presque exclusivement des hommes, souffrent d'hémorragies récidivantes spontanées ou après une blessure.
  • Leucémie : cancer des cellules du sang caractérisé par la présence de cellules cancéreuses dans la moelle osseuse, endroit où se forment toutes les cellules sanguines. La production de globules rouges et de plaquettes est alors perturbée. Le patient recevra plusieurs transfusions afin d'augmenter le nombre de ces cellules sanguines. Pour certains malades, la greffe de moelle osseuse peut s'avérer nécessaire à la survie.
  • Chirurgie (par exemple, orthopédique, cardiovasculaire, plastique et greffe) : Le type d'intervention chirurgicale et la condition du malade déterminent le composant sanguin et la quantité à transfuser. Héma-Québec offre la possibilité aux personnes qui le peuvent physiquement de donner de leur propre sang avant leur opération. On appelle ce genre de don de sang, le don autologue.
  • Accidents ou traumas/chocs : Ces situations peuvent provoquer un manque de sang dans le corps néfaste et même mortel. Lorsqu'il y a perte de plus de deux litres de sang chez un adulte (le corps humain contient de cinq à six litres), la personne doit recevoir une quantité suffisante de globules rouges et de plasma. Lorsque la condition du patient est trop critique pour attendre des produits de son groupe sanguin, les médecins transfusent du sang du groupe O-, qui peut être utilisé pour tout receveur.
  • Grands brûlés : Le degré de la brûlure, son importance en superficie et la partie du corps affectée déterminent la nature du traitement. Plus la brûlure est importante, plus il devient nécessaire de recevoir une transfusion.

Vous pourriez vous aussi avoir besoin de sang ou de composants sanguins un jour. Si tel est le cas, soyez assuré que la technologie en ce domaine est, aujourd'hui, très évoluée.

Transfusion de composants sanguins

Chaque composant du sang présente une utilité particulière. La technologie et les connaissances d'aujourd'hui permettent de transformer le sang total en ses divers composants. Ainsi, le médecin ne transfuse au malade que le composant sanguin dont il a besoin; on transfuse rarement du sang total aux malades. On arrive donc à maximiser l'utilisation de cette ressource vitale qu'est le sang humain.

Globules rouges

Une transfusion de globules rouges sert à rétablir la masse globulaire du patient après une hémorragie liée à un accident; ceci permet une augmentation de la capacité du transport en oxygène. Une transfusion de globules rouges sert également à traiter l'anémie chronique chez des patients dont la moelle osseuse est incapable de produire des globules rouges en quantité suffisante.

Plasma

On transfuse du plasma, entre autres, pour corriger des déficiences en facteurs de coagulation et pour traiter des chocs en raison de pertes de plasma à la suite de brûlures graves ou d'hémorragies massives.

Plaquettes

Les plaquettes comptent parmi les éléments indispensables à la coagulation du sang. On comprend donc toute leur importance pour les malades qui souffrent d'une blessure grave ou hémorragie importante, d'une aplasie, de leucémie et de cancer. Les plaquettes sont nécessaires à leur santé et à leur survie.

Saviez-vous que…

  • Tous les jours, des centaines de Québécois reçoivent des transfusions sanguines.
  • Près d’un Québécois sur sept a déjà reçu une transfusion.
  • Un Québécois sur trois sait qu’un de ses proches a reçu une transfusion.
  • Toutes les 80 secondes, quelqu’un a besoin de sang au Québec.
  • Chaque année, quelque 80 000 personnes reçoivent des produits sanguins au Québec.